Top 5 des fleurs de Bach pour oublier la fatigue !

Accompagner la fatigue et retrouver la forme avec les fleurs de Bach

Prendre des fleurs de Bach pour oublier la fatigue n’est pas un réflexe habituel. Classiquement, on se jette sur le flacon de vitamines (au mieux !) ou de substances dopantes (au pire !). Mais, je ne rejette pas pour autant l’accompagnement avec de bons compléments alimentaires, simplement je préfère élargir la vision.

En effet, prendre le temps de se questionner et d’observer ses émotions permet une action plus profonde. Et vous pourrez ainsi bénéficier des bienfaits de remèdes doux et naturels que sont les fleurs de Bach.

Comment reconnaître les symptômes de fatigue ?

Bien entendu, si la fatigue est organique, il faudra avant tout traiter la cause. Dans ce cas, elle s’atténue avec le repos mais ne disparaît pas. Car elle peut être le symptôme d’une pathologie sous-jacente, d’un effet secondaire d’un traitement en cours ou encore d’une carence. En aucun cas, les fleurs de Bach ne doivent remplacer une démarche médicale.

La fatigue peut aussi prédominer le matin avec souvent des troubles du sommeil. Elle peut être réactionnelle et correspondre à une période de stress, de surcharge de travail, d’anxiété, d’angoisse ou encore correspondre à une période de convalescence.

Pourquoi utiliser les fleurs de Bach pour oublier la fatigue ?

Tout simplement parce qu’elles nous obligent à faire un travail sur nos émotions. Car nos émotions mal gérées influent sur notre santé.

Le mot « fatigue » est un mot valise qui peut correspondre à de nombreuses fleurs selon notre ressenti. Choisir une ou des fleurs de Bach pour oublier la fatigue est un vrai dilemme. J’en ai sélectionné 5 qui me paraissent essentielles.

Je précise que les fleurs de Bach permettent d’accompagner une situation. Elles sont donc compatibles quel que soit le traitement médical éventuellement associé. C’est une méthode simple et naturelle qui aide à surmonter les états émotionnels difficiles.

Quelles fleurs de Bach pour oublier la fatigue ?

Parmi les questions à se poser, on retrouve : ce que je ressens, comment je peux décrire ma fatigue, dans quel contexte, depuis quand… Les réponses vont vous aider à identifier les fleurs concernées.

Olive (L’Olivier)

Si vous vous sentez épuisé(e), au bout du rouleau, comme « vidé(e) et sans force, il semblerait qu’Olive puisse vous aider. Vous ne récupérez pas même avec du repos et n’avez plus aucune énergie. L’envie de dormir et de se reposer est plus forte que tout quelles que soient les propositions d’animation, de sortie ou de visite que l’on vous fasse.

Olive redonne l’énergie qui fait défaut et apporte de la vitalité. Cette fleur permet une meilleure récupération.

Hornbeam (le Charme)

Dans ce cas il s’agit plus de lassitude que de fatigue physique. Vous manquez d’enthousiasme et avez tendance à remettre au lendemain. Le manque de motivation est prédominant. « Je suis fatiguée rien qu’à l’idée de penser à faire les choses » est une phrase clé ! Ici il s’agit d’une difficulté à démarrer les choses. C’est pourquoi on l’appelle la fleur « starter ».

Hornbeam (le Charme) redonne de la vivacité d’esprit et permet de remettre le moteur en marche.

Elm (l’Orme)

La fatigue correspondant à cette fleur est en lien avec une surcharge. Vous vous sentez débordé(e) et ne savez pas par quel bout prendre le problème. « Je ne me sens pas à la hauteur de la situation car je me sens dépassé(e) ». Comme l’impression d’une montagne infranchissable face à moi.

La prise de Elm (l’Orme), va me redonner l’efficacité et me permettre de retrouver la capacité à faire face

Oak (le Chêne)

J’ai besoin de Oak (le Chêne) si je suis très responsable et que je me sens obligé car « je dois » le faire. Même au bout du rouleau, je dois continuer quel que soit le prix à payer. Je n’écoute pas les messages de mon corps et je pousse les limites. Pourtant la fatigue est bien là.

Oak (le Chêne) permet de donner plus de souplesse et apporte un peu de légèreté, tout en contribuant à un peu plus de modération.

Walnut (le Noyer)

Même si le noyer n’est pas à priori une fleur de fatigue, il faudra toujours y penser lorsque le contexte de fatigue correspond avec une période de changement. Toute transition difficile peut entrainer de la fatigue. Pour bien comprendre tous les bienfaits de cette fleur, lire l’article https://orielwellness.com/elixir-floral-de-noyer-walnut/

Comment prendre les fleurs de Bach pour oublier la fatigue ?

2 gouttes de la ou fleur choisie ou de chaque fleur directement sous la langue à renouveler 3 à 4 fois par jour

On peut aussi diluer la ou les fleurs choisies à raison de 2 gouttes de chaque dans un verre d’eau ou une petite bouteille à boire dans la journée par petite gorgées.

Quels autres conseils pour lutter contre la fatigue ?

Quelle que soit la cause il faut repenser son rythme de vie. C’est une évidence, pour lutter contre la fatigue, il faut se reposer. Se réserver des plages de repos dans la semaine, faire du sport pour évacuer les stress, peut-être adapter ses horaires de travail pendant une période.

Un sommeil de bonne qualité avec des horaires réguliers de coucher reste une priorité. Des aides complémentaires avec les huiles essentielles sont une bonne alternative. Pour des conseils sommeil suivre ce lien. https://orielwellness.com/top-5-des-huiles-essentielles-pour-bien-dormir/

Rééquilibrer son alimentation fera également partie des incontournables. Ne pas sauter de repas ou encore prendre un petit déjeuner complet sont des règles de base.

Conclusion

J’espère vous avoir convaincu(es) de l’intérêt de l’accompagnement d’un épisode de fatigue avec les fleurs de Bach. Elles viennent à notre rescousse et nous accompagnent dans toutes les périodes ou l’on n’est pas au top. Donc toujours penser aux fleurs de Bach pour oublier la fatigue !

Sylvie Faliu, pharmacienne naturopathe spécialisée en médecines naturelles « J’aide les personnes à rester en forme grâce à des conseils de santé globale : cosmétiques naturels, conseils alimentaires, exercices physiques et gestion des émotions »

2 Comment

  1. Chantal says: Répondre

    Bonjour,

    Pouvez-vous m’expliquer la différence entre les fleurs de Bach et les huiles essentielles ? Faut-il prendre les mêmes précautions que pour ces dernières ?

    Cordialement

    1. Sylvie Faliu says: Répondre

      Bonjour Chantal, Les huiles essentielles sont issues principalement d’une opération de distillation par entrainement des molécules aromatiques à la vapeur d’eau.C’est un peu comme si on allait concentrer certaines molécules de la plante. C’est pourquoi ce sont des molécules très actives et qu’il faut respecter certaines précautions. Les fleurs de Bach correspondent à une opération de solarisation c’est à dire mise en contact de la fleur avec l’eau et action des rayons du soleil. L’eau solarisée ne contient aucune molécule au sens chimique du terme. Mais cette eau possède les propriétés d’information de la plante. C’est ainsi qu’elle transmet son message. Il n’y a pas de précautions particulières pour ces dernières. Elles sont très souples d’utilisation. A bientôt !

Laisser un commentaire