Renforcer son immunité veut dire stimuler ses défenses.

Alors voilà déjà une astuce à bien garder en tête : « Prendre soin de sa santé au quotidien permet d’améliorer son immunité ».

Je parle bien ici de prévention. Car c’est le meilleur moyen de « rester au TOP de sa forme à tout âge »

Dans cet article, vous allez trouver les conseils essentiels pour renforcer son immunité de façon naturelle.

Pourquoi renforcer son immunité

Eh bien tout simplement pour mieux protéger l’organisme… donc pour éviter de tomber malade !

En vacances c’est facile d’être en forme. Les journées sont longues, il fait beau… la vie est belle !

Mais quand le rythme est repris c’est plus compliqué. Les réserves s’épuisent vite si on n’est pas vigilant. On devient moins résistant aux microbes environnants. Et hop au premier microbe qui passe, on rigole moins…

Quand renforcer son immunité

Pour passer à travers les traditionnels maladies type rhume, maux de gorge, toux, état grippal et autres… c’est dès les premiers jours de l’automne qu’il faut agir.

Mais l’expérience montre qu’un virus peut déstabiliser par surprise, alors qu’on ne s’y attendait pas et être à l’origine d’une épidémie.

Certes les remèdes naturels peuvent vous aider dès les premiers symptômes mais c’est encore mieux d’avoir de bonnes résistances donc favoriser une bonne immunité.

Comment renforcer son immunité pour éviter de tomber malade

Rôle clé de l’alimentation

Parce que l’alimentation est le lien qui permet de soutenir votre immunité. En effet, le contenu de votre assiette joue un rôle majeur pour optimiser la réponse immunitaire. Sauf que vous n’en avez pas toujours conscience !

Alors privilégier l’alimentation méditerranéenne :

  • très peu de viande rouge, un peu de volaille
  • plus de poisson et en particulier des poissons gras pour l’apport en oméga 3
  • des légumineuses : lentilles, pois chiches, haricots secs…
  • beaucoup de végétaux : légumes et fruits variés
  • produits laitiers plutôt chèvre et brebis
  • huile d’olive
  • pain au levain
  • aromates (herbes, ail, oignon)…

Chouchouter ses intestins

Le microbiote intestinal c’est l’ensemble des micro-organismes qui colonisent le tube digestif (principalement des bactéries Lactobacilles et Bifidobacterium).

Et 70% de nos cellules immunitaires proviennent de l’intestin. C’est donc la pièce maîtresse du puzzle pour éviter de tomber malade. Pour bien remplir cette fonction, il faut avoir un écosystème intestinal en bon équilibre. A signaler, un excellent livre à ce sujet

Mais attention, la muqueuse intestinale et le microbiote sont fragiles.

Une alimentation équilibrée au quotidien a donc un rôle essentiel. D’ou l’intérêt du paragraphe précédent ! Apporter des fibres alimentaires qui seront utilisées par les bactéries intestinales pour favoriser leur développement. La meilleure façon de nourrir le microbiote c’est de fournir une alimentation riche en fibres : fruits, légumes, légumineuses, produits céréaliers complets…

Vous pouvez également consommer des aliments riches en probiotiques contenant des « bonnes bactéries ». La lacto-fermentation est une méthode de conservation des aliments bien connue de nos ancêtres. Vous pouvez trouver en magasin bio des légumes lacto-fermentés (choucroute, carottes, choux..), de la kombucha (boisson à base de thé fermenté) ou encore du kéfir de fruit. Vous pouvez aussi fabriquer vos propres légumes facto-fermentés.

Ou faire une cure de probiotiques qui peut aider à recoloniser le microbiote avec de bonnes bactéries.

Pratiquer une activité physique régulière

Eh oui, on vous le dit souvent… Le sport c’est la santé ! Et c’est notre devise chez Orielwellness.

Faire un exercice modéré, comme marcher 10 000 pas par jour (il suffit de télécharger l’application sur votre smartphone pour vous motiver), ou encore 30 minutes d’activité modérée 5 jours par semaine.

Effet bénéfique et immunostimulant.

Respecter le sommeil

Des nuits courtes donc un manque de sommeil suffisent à affaiblir le système immunitaire.

Le temps de sommeil est important même s’il est propre à chacun. Mais la qualité du sommeil est également primordiale.

Pour vous aider, vous pouvez retrouver

les plantes amies d'un bon sommeil dans notre article à ce sujet. 

Et un autre article si vous préférez les huiles essentielles

le TOP 5 des huiles essentielles pour bien dormir.

Attention au stress

Pour une bonne immunité, prendre le temps de se détendre !

En effet, le stress, le surmenage, la fatigue affaiblissent le système immunitaire. Peu importe l’activité choisie, c’est le résultat qui compte… s’accorder des moments de décompression.

Au passage si vous être stressée, un atelier en ligne est disponible au sujet du stress et des fleurs de Bach. Cliquez sur le lien pour en savoir plus.

« Femmes actives au TOP, comment se débarrasser du stress grâce aux fleurs de Bach »

Si c’est votre tendance, que ce soit à la maison ou au travail, vous pourrez trouver votre fleur ou vos fleurs pour mieux gérer votre stress.

Penser à la vitamine D

Elle est synthétisée sous l’effet du soleil. Mais visiblement même dans les régions ensoleillées, la tendance actuelle met en évidence un manque pour la majorité d’entre nous.

Parmi ses nombreux rôles, elle active la fabrication des anticorps. Dans l’alimentation, on en trouve surtout dans les poissons gras donc harengs, maquereaux, sardines, anchois…

L’apport de vitamine D en complément alimentaire peut être intéressante à partir de l’automne. Personnellement je préfère les apports quotidiens et modérés plutôt que les doses plus importantes en une fois. A mon avis cela correspond mieux à la physiologie.

Importance du Zinc

Après le Fer, quantitativement, c’est l’oligo-élément le plus important dans votre organisme. Il intervient dans de très nombreuses réactions cellulaires. Il stimule non seulement l’immunité mais il exerce une activité antivirale directe

Mais comme l’organisme a peu de réserve en zinc, il faut un apport alimentaire régulier.

Quels sont les aliments riches en zinc ?

Les huitres en premier lieu, mais à moins d’habiter en bord de mer, ce n’est pas toujours facile d’en manger régulièrement ! Les protéines animales suffiraient à couvrir vos besoins. Mais l’absorption du zinc n’est pas toujours optimale. Par exemple, les céréales complètes et les légumineuses si intéressantes car très nutritives, peuvent par ailleurs réduire l’assimilation du zinc.

Si besoin, privilégier de complémenter avec du bisglycinate de zinc pour une bonne absorption

Vitamine C

Les bénéfices préventif de la vitamine C ne sont plus à démontrer. Une majorité de la population n’en consomme pas assez dans l’assiette et c’est bien dommage… Encore une bonne raison de manger des fruits et légumes frais et crus :  oranges et kiwis en saison, mais penser aussi aux herbes aromatiques fraîchement ceuillies

Si besoin, vous pouvez complémenter avec des formes naturelles de vitamine C comme l’ Acérola.

Les huiles essentielles

En prévention, elles sont aussi d’un grand intérêt. De nombreuses solutions existent. Dans le diffuseur avec de l’essence de citron, quelques gouttes sur un mouchoir en papier à respirer, ou en application à l’intérieur des poignets 1 goutte d’huile essentielle de Ravintsara avec 1 goutte d’huile végétale de Jojoba par exemple.

L’huile essentielle de Ravintsara est immunostimulante. C’est celle qui sera utilisée en priorité dans ce protocole.

Conclusion

Vous êtes paré(e) pour passer un hiver sans souci. Et n’oubliez pas c’est fin septembre qu’il faut penser à renforcer son immunité !

Si ce n’est pas encore fait, abonnez-vous à notre newsletter en cliquant sur ce lien. Vous recevrez nos derniers articles et d’autres astuces !

N’hésitez pas à poser vos questions ou partager vos expériences dans les commentaires en bas de cet article !

Sylvie Faliu, pharmacienne naturopathe spécialisée en médecines naturelles « J’aide les personnes à rester en forme grâce à des conseils de santé globale : cosmétiques naturels, conseils alimentaires, exercices physiques et gestion des émotions »