• Les clés pour une alimentation santé
  • Recette des cookies sans gluten

    Si vous nous suivez depuis quelques temps maintenant, vous connaissez sûrement ma passion pour les cookies. J’ai déjà peaufiné plusieurs recettes, sans oeufs ni beurre (autrement dit « vegan »), à la courge pour l’automne ou encore un peu « Spicy » pour les périodes de fête. Vous pouvez retrouver toutes les recettes dans la rubrique « alimentation » et « recettes » du blog. 

    Le challenge aujourd’hui était de réaliser des cookies sans gluten. En effet, depuis quelques temps maintenant, on essaye de réduire au maximum le gluten. Non pas par allergie, simplement pour se sentir plus légère. C’est un test qui fera l’objet d’un nouvel article sur le blog, on ne vous en dit pas plus pour le moment 🙂 

    En attendant, si vous êtes intolérant(e) au gluten, ou juste curieux(se) et que vous aimez les cookies savoureux et le chocolat, alors lancez vous ! Une recette rapide, simple à réaliser et les cookies sont délicieux. 

    Avant de commencer, vérifiez bien la liste des ingrédients. Il est possible de ne pas tout avoir dans ses placards. 

    Ingrédients pour les cookies sans gluten :

    – 100g de flocons d’avoine
    – 60 gr d’huile d’olive
    – 2 oeufs
    – 1 CS de jus de dattes (bio) ou 5 dattes mixées
    – 1 CS de purée de noisette (j’utilise la marque Damiano, on la trouve en boutique BIO)
    – 50 gr de poudre d’amande
    – 50 gr de poudre de coco
    – 1 petite cuillère à café de bicarbonate de soude alimentaire BIO
    – 1 pincée de sel
    – 1 poignée de pépites de chocolat noir ou Raisins secs
    – 1 cuillère à café d’extrait de vanille

    La recette 

    Dans un premier temps, mélangez les aliments « secs ». Dans un saladier, ajoutez les flocons d’avoine, la poudre d’amande, la poudre de coco, le sel et les pépites de chocolat pour ma part (vous pouvez les remplacer par des raisins secs, moins gourmands mais plus « healthy »).

    Ensuite, dans un autre saladier mélangez les aliments « humides ». Battez les oeufs et ajoutez le jus de dattes ou les dattes mixées (c’est pour sucrer naturellement, vous pouvez remplacer les dattes par du miel si vous préférez), la purée de noisette, la vanille et le bicarbonate de soude. Mélangez bien jusqu’à ce que le bicarbonate de soude soit dissous.

    Enfin, mélangez petit à petit les aliments secs avec les aliments humides à l’aide d’une cuillère en bois.

    Faites de petites boules et disposez les sur une plaque de cuisson. Enfournez le tout dans un four chaud à 180° pendant 10-15 minutes.

    A déguster tiède ou froid 🙂 

    Vous allez régaler vos papilles ainsi que celles de vos proches.

    Bon appétit 😉

  • Apprendre à se détendre
  • Comment lâcher prise pour vivre le moment présent et pourquoi ?

    Comment lâcher prise pour vivre le moment présent et pourquoi ?

    Le moment présent, c’est vivre le « ici » et le « maintenant ». C’est un instant de pleine conscience sans laisser vos pensées vous emmener ailleurs et à un autre moment de la journée (qu’est ce qu’on mange ce soir, j’aurais du faire ça hier, je pourrais partir au soleil pour les vacances…). Cet instant peut se révéler précieux pour ne pas se laisser submerger par une situation stressante. Le but est de prendre une pause avec ce qui se passe autour pour revenir au centre de soi-même.

    Bien plus facile à dire qu’à faire, mais un vrai temps pour soi, ça vaut la peine d’essayer et je vous livre tous mes secrets pour y arriver.

    De mon côté j’ai toujours pratiquer cette prise de conscience, mais j’ai renoué avec les plaisirs de cette pratique lors d’un cours de méditation sur Paris.

    Je tiens à préciser que je ne suis ni maître Yogi ni là pour vous donner des leçons. Juste un partage de mes découvertes sur le bien « Être ».

    Le moment présent est la seule réalité

    « le moment présent a un avantage sur tous les autres, il nous appartient » Charles Caleb Colton

    En effet, notre passé n’existe plus et notre futur pas encore. Nous vivons un enchaînement de moments présents que nous devrions chérir à chaque instant. Pourtant, nous passons notre temps à remémorer le passé et envisager le futur, avec des bribes de peur et d’inquiétude. En effet, vous avez sûrement pu le remarquer, les pensées que nous avons en permanence ne sont pas toujours positives, c’est tout simplement le fonctionnement de notre cerveau.

    Tout cela nous éloigne de la réalité et on passe à côté de l’essentiel : le moment présent.

    C’est grâce à la prise de conscience de cet instant que l’on peut entrer dans la réalité positive. Être conscient que « ici » et « maintenant » tout va bien, et grâce à cette prise de conscience on apprend à être en paix et serein.

    Le « Bien-être » est d’abord bien « Être »

    Verbe « être », jusque là rien de bien sorcier. Mais Être c’est aussi dans toutes nos activités quotidiennes : Un cours de Pilates/Yoga, faire la cuisine, chanter ou encore danser… Sans chercher la performance, juste être bien « concentré(e) » sur ce que l’on est en train de faire.

    L’attraction de l’attention est très importante dans ces activités du quotidien, sans chercher à obtenir quelque chose en particulier, juste être pleinement dans ce que nous faisons, centré(e) sur soi-même.

    Anecdote : il est 7h50, il faut partir au travail, et je cherche mes clés de voiture depuis 10 minutes. Impossible de me rappeler où je les ai rangées hier en rentrant. Fatigué(e) de ma journée, j’ai du les poser quelque part mais lorsque j’essaye de me remémorer l’action, impossible de m’en souvenir !

    J’imagine que c’est une situation que tout le monde a plus ou moins vécue ?

    En fait, je n’étais tout simplement pas centrée sur moi-même, je suis rentrée un peu en mode « zombie » du travail. J’ai posé les clés quelque part sans m’en rendre compte et suis sûrement passé à autre chose sans imaginer que le lendemain je perdrai 10 à 20 minutes pour retrouver mes clés (ou autre chose, la situation se prête à de nombreuses situations:-))

    Mes solutions : Le mindfullness et la méditation

    On en entends de plus en plus parler, mais qu’est ce que c’est au juste ?

    C’est une méthode qui nous permet de nous détendre, nous relaxer dans le but de retrouver la paix intérieure et le calme.

    Aujourd’hui il existe beaucoup de type de méditation, qu’elle soit guidée en cours collectif ou par des applications mobile ou encore sur Youtube, chacun ressent ce qui lui convient.

    De mon côté je profite de ces moments pour me couper de tout écran (déjà trop sollicité dans la journée), mais j’aime bien me créer une bulle de bien-être. On dit que les personnes qui ont l’habitude arrivent à méditer dans le métro ou dans des endroits bruyants. Si je n’ai pas la chance d’être devant la nature ou un endroit calme, j’ai besoin de me projeter dans un endroit qui m’apaise, souvent accompagner de quelques bougies et d’une musique douce.   

    Il m’arrive d’accompagner ce moment de quelques étirements ou de postures de Yoga. Sinon, je m’assois tranquillement en tailleur, les mains délicatement posées sur mes genoux et j’essaye d’attirer toute mon attention sur ma respiration. Inspiration, expiration, recommencer, fermer les yeux et enfin être connectée pour quelques minutes à mon Moi et ce moment présent.

    La pratique hebdomadaire puis quotidienne aide à se « connecter » plus rapidement pour un effet d’apaisement plus long.

    Les meilleurs moments pour se connecter au moment présent

    Au réveil :

    Un rendez-vous agréable qui permet de se réveiller en douceur et de rester centré(e) tout au long de la journée. Mais ce moment n’est pas donné à tout le monde en fonction des horaires de travail ou du lever des enfants… Il faut être sur(e) de ne pas être dérangé(e), sinon c’est plus une frustration de ne pas être arrivé(e) jusqu’au bout de sa méditation.

    Au coucher :

    Idéal pour s’endormir sereinement. On fait une croix sur la journée écoulée, et laisse derrière soi les problèmes. Un peu plus difficile d’arriver à trouver ce moment d’apaisement, on a souvent des pensées négatives qui nous empoisonnent et nous empêche de lâcher prise. Si c’est le cas, on ne baisse pas les bras, on ouvre les yeux lentement et on recommence. L’endormissement est beaucoup plus rapide, le stress diminue et on est totalement détendu(e).

    Face à la nature :

    C’est le moment où je peux rester le plus longtemps en pleine conscience. La montagne, les balades en forêts, les lacs, la mer ou l’immensité de l’océan, je profite de ces moments pour me recentrer, prendre conscience de ma respiration, prendre conscience de la nature autour de moi, et de mon état d’esprit, je suis totalement détendue.

    J’éspère que cet article vous aura fait du bien, n’hésitez pas à partager vos expériences de la pleine conscience et de la méditation en commentaire. On sera ravies de vous répondre 🙂

    Maya Faliu, Coach sportif spécialisée en Bien-Être
    « J’aide les personnes à se sentir bien dans leur corps grâce à des exercices ciblés qui permettent de se tonifier. »