Les clés d’une alimentation idéale !

Les clés d'une alimentation idéale avec une bonne densité nutritionnelle

Les clés d’une alimentation idéale !

Une alimentation idéale c’est appliquer au quotidien des conseils à mettre en oeuvre afin d’être et de rester en bonne santé en utilisant cette formule magique d’Hippocrate  « Que ton aliment soit ton premier médicament ».
Loin du marketing alimentaire et des derniers régimes à la mode, il est temps de redonner à l’alimentation son rôle primordial et de retrouver notre bon sens alimentaire. Une alimentation idéale est saine et permet de retrouver et de garder son poids idéal, sa forme et son tonus et d’avoir un teint lumineux !

Quelques bons réflexes à mettre en place

Voici quelques conseils à mettre en place progressivement afin de tendre vers une alimentation idéale.

  • Pour l’apport en protéines : poisson (surtout les poissons gras), oeufs (cuisson idéale à la coque), viande blanche ou une alternative végétale avec une association céréale et légumineuse au même repas. Diminuer la viande rouge et la charcuterie
  • Des céréales complètes ou 1/2 complètes bio qui joueront le rôle de sucres lents. Diminuer les sucres rapides, éviter le pain blanc, le riz et les pâtes raffinées, les céréales industrielles du petit déjeuner enrobées de sucre rapide…
  • Préférer les fromages ou yaourts de brebis et de chèvre à ceux de vache. Diminuer la consommation de produits laitiers.
  • Manger plus de légumes et de fruits en choisissant des produits mûrs, frais, de saison et non traités.
  • Assaisonnez avec des huiles vierges crues 1ère pression à froid, huile d’olive et colza ou noix en remplacement des huiles raffinées
  • Retrouvez le goût des légumineuses (lentilles, haricots secs, pois chiches…). Pour bien les supporter, prendre de petites quantités et les cuire avec des graines de cumin, carvi, fenouil ou anis.
  • Pensez aux oléagineux (amandes, noix, noisettes …)
  • Eviter tous les produits industrialisés qui contiennent des conservateurs, des exhausteurs de goût…
  • Boire suffisamment d’eau
  • Utiliser les aromates, les épices et les herbes aromatiques pour une cuisine qui réveille les papilles !

 En pratique :

Petit déjeuner de roi :

Pour le petit déjeuner l’idée générale c’est de sortir des habitudes de ce repas inexistant ou sucré et de tendre vers un petit déjeuner nutritif et riche en protéines cf article à ce sujet. En effet, c’est un point clé pour tendre vers une alimentation idéale.

Boisson chaude : thé (vert de préférence), infusion ou café pour les inconditionnels.

  • 1 oeuf coque  (4 à 6 fois/semaine) ou fromage de brebis ou chèvre (3 fois/semaine) ou jambon avec pain complet ou 1/2 complet bio légèrement beurré.
  • ou yaourt de brebis, chèvre ou soja avec flocons d’avoine ou muesli (sans sucre ajouté) avec 1 cuillère à café de purée d’amandes et 1 poignée d’oléagineux (amandes, noisettes, noix…). Si besoin de sucré, on peut ajouter des fruits secs (raisins secs, figues, dattes, abricots secs…).

1 fruit mûr de saison (banane très intéressante car alcalinisante)

Pour les gourmands, on peut garder en plus la tartine de pain complet avec purée d’amande et confiture maison ou miel.

Déjeuner de prince :

Crudités assaisonnées avec huile vierge 1ère pression à froid crue olive et colza ou noix.

Protéines animales :

  • Viande maximum 3 fois/semaine en limitant la viande rouge
  • Poisson 2 à 3 fois par semaine dont 1 à 2 fois du poisson gras (hareng, sardines, anchois, maquereaux,  thon et saumon)
  • Accompagnement avec des céréales complètes ou 1/2 complètes (riz, blé, avoine, sarrasin, maïs, millet….)

ou Protéines végétales : En effet, c’est une alternative très intéressante pour diminuer la consommation de protéines animales. C’est l’exemple des associations riz-lentilles en Inde, haricots rouges-maïs en Amérique du sud ou semoule de blé-pois chiches dans un couscous au Maroc.

  • Céréales complètes ou 1/2 complètes (riz, blé, avoine, sarrasin, maïs, millet….)
  • et une petite quantité de légumineuses associées au même repas : lentilles vertes, brunes ou corail, haricots secs, pois chiches, soja…)

Légumes de saison cuisson basse température

Si besoin de sucré en fin de repas, fruits cuits, compote sans sucre ajouté, crème à base de lait végétal.

Dîner de pauvre :

Repas léger pour favoriser un bon sommeil. La  viande est inutile au repas du soir.

Potage complet de légumes aux céréales (ex soupe au pistou ou minestrone) ou légumes et céréales pour un apport de glucides lents le soir.

Si besoin de sucré en fin de repas, fruits cuits, compote sans sucre ajouté, crème à base de lait végétal..

Comment faire ?

Pour modifier ses habitudes alimentaires, il faut du temps !
C’est donc important de mettre des changements en place progressivement. Mais l’idée c’est que le changement soit acquis et donc durable tout en conservant ou en retrouvant le plaisir de manger et pourquoi pas de cuisiner !
Un conseil : allez étape par étape ! Par exemple introduire une protéine au petit-déjeuner ou alléger le repas du soir. En effet, si l’appétit manque le matin c’est que le repas du soir est trop copieux ! Donc commencez par modifier le repas du soir
Bien mastiquer veut dire prendre son temps. Mieux vaut manger moins que se remplir !
Globalement manger moins mais consommer en priorité des aliments avec une bonne densité nutritionnelle. Cela signifie nutritifs donc riches en vitamines, minéraux  et anti-oxydants indispensables à notre bon équilibre général. C’est le contraire du modèle proposé par le marketing alimentaire qui nous tente avec des aliments caloriques mais non intéressants au niveau nutritionnel.
Ces conseils sont des règles générales et il faut prendre le temps de s’observer. Si on ne supporte pas certains aliments, il faudra trouver un moyen de contourner ce choix !
Prêts pour revoir le contenu de vos assiettes ! En route vers une alimentation idéale et bon appétit !

 

Sylvie Faliu, pharmacienne naturopathe spécialisée en médecines naturelles

« J’aide les personnes à comprendre et à résoudre leurs problèmes de peau grâce à des conseils de santé globale : cosmétiques naturels, conseils alimentaires, exercices physiques et gestion des émotions »

6 Comment

  1. Régine says: Répondre

    Je pratique déjà ce genre …..
    Mais. Beaucoup d’air dans le ventre.n’arrive pas a perdre du poid…depuis longtemps !!!!!!!
    Dois je supprimer le pain complet ou noir et trouver du bon pain SANS GLUTEN ?

    1. Sylvie Faliu says: Répondre

      Bonjour Régine,
      Il n’y a pas d’intérêt à prendre juste du pain sans gluten. Un régime complètement sans gluten est assez astreignant et pas toujours justifié. Dans un premier temps, il est possible de supprimer le pain et de remplacer par une forme non levée (galette de riz par ex) et d’observer s’il y a une amélioration. L’idéal est de détecter l’aliment responsable en s’observant. Adapter son alimentation en évitant les aliments qui peuvent fermenter (chou, navet, oignon…). Bien mastiquer, éviter les boissons gazeuses. Pour améliorer le confort,cuisson avec des plantes carminatives (graines de cumin, carvi, fenouil, anis…).
      A bientôt,

  2. Séverine says: Répondre

    Bonjour, je suis atteinte d’un candida et je suis un peu perdue au niveau alimentation pourriez vous m’aider?

    1. Sylvie Faliu says: Répondre

      Bonjour Séverine,
      Le Candida se nourrit de sucre donc éliminer le sucre raffiné et diminuer les autres (même les fruits et le miel). Remplacer par des sucres lents en diminuant le blé et en favorisant riz, sarrasin, millet, quinoa sans oublier les légumineuse (lentilles, pois chiches, haricots secs…).
      Eviter les boissons alcoolisées et les fruits secs et tout ce qui est fermenté (vinaigre, bière, cidre…) ou levé (pain…)
      Mangez des légumes et crudités à volonté. Eviter le lait et les produits laitiers. Bien mastiquer.
      A bientôt,

  3. Johna292 says: Répondre

    A big thank you for your article.Really thank you! Cool.

    1. Sylvie Faliu says: Répondre

      Thank you very much !

Laisser un commentaire