TOP 3 des huiles essentielles en hiver : pour avoir le bon réflexe !

Top 3 des huiles essentielles en hiver

Les huiles essentielles en hiver… elles sont indispensables pour rester en forme, passer au travers des microbes et vivre un hiver sans refroidissement ni état fébrile. Car les huiles essentielles en hiver apportent une réponse idéale et font des merveilles pour aider à lutter contre les infections de la sphère ORL. Mais comment faire ? De nombreuses personnes ne demandent qu’à essayer mais ne savent pas comment procéder. Alors dans cet article j’ai choisi d’en cibler 3 qui pourront déjà vous rendre de grands services si vous développez le bon réflexe de réagir vite non seulement en prévention mais aussi dès les premières manifestations. Ce qui compte c’est la rapidité. Et les refroidissements sont enrayés si vous avez les bonnes réactions.

Les huiles essentielles sont classées à tort dans les médecines douces. En effet elles donnent d’excellents résultats mais à condition de respecter les règles d’utilisation. Et bien entendu en utilisant des huiles essentielles de qualité.

Comment utiliser les huiles essentielles en hiver ?

Pour profiter pleinement des plaisirs de l’hiver, et éviter les soucis classiques de cette saison froide (rhumes, état grippal, maux de gorge et problèmes de la sphère ORL), il faut avant tout privilégier la prévention.

Toutes les voies pourront être utilisées. Mais en fonction de l’huile essentielle choisie certaines voies sont privilégiées ou proscrites. C’est la composition chimique de l’huile essentielle qui nous dicte son mode d’utilisation et les précautions d’emploi à respecter.

  • voie aérienne en les respirant ou en les diffusant
  • utilisation cutanée en les appliquant à condition de respecter les dilutions. Car les huiles essentielles ne s’utilisent pas pures sur la peau.
  • par voie orale en les avalant et en respectant les doses très précisément. Et en utilisant un support afin de ne pas les ingérer pures.

Pour éviter les rhumes : huile essentielle d’Eucalyptus radiata

Elle fait partie des huiles essentielles en hiver pour la sphère ORL haute. Elle est anti-bactérienne et a des propriétés décongestionnantes dans les affections rhinopharyngées. De plus elle est expectorante donc elle permet de fluidifier les sécrétions au niveau des bronches. Mais elle est plus efficace par voie locale en massages ou en voie aérienne que par voie orale. En conséquence elle peut être absorbée mais ce n’est pas son intérêt majeur. Elle contient beaucoup d’oxydes et en particulier le 1,8 cinéole.

Voie cutanée :

S’utilise en préventif ( c’est l’idéal !) ou en curatif en cas de rhume, rhinite, rhino-pharyngite, sinusite, toux…

  • Chez l’adulte, mettre un peu d’huile végétale dans le creux de la main, ajouter 3 à 4 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus radiata. Massage ou friction  sur le thorax, le haut du dos, la plante des pieds. Renouveler 3 fois par jour.
  • Sinusite : 1 goutte au niveau des sinus (pas trop près des yeux)
  • Rhume : 1 goutte sur les ailes du nez diluée dans une huile pour ne pas risquer d’irriter encore plus un nez rougi à force de se moucher !

Pas d’utilisation lors de la grossesse et chez les enfants de moins de  3 ans.

A partir de 3 ans, mettre 1 cuillère à soupe d’huile végétale dans une coupelle. Y ajouter 1 seule goutte d’huile essentielle d’Eucalyptus radiata. Ce mélange servira à la journée entière. De cette façon on est certain que l’enfant n’a reçu en massage qu’une goutte de cette huile essentielle dans la journée. Privilégiez la voute plantaire et le massage du dos plutôt que sur la poitrine. Augmentez progressivement les quantités en fonction de l’âge et du poids de l’enfant.

Voie aérienne :

  • Dans un diffuseur : l’huile essentielle d’Eucalyptus radiata peut être diffusée seule ou en association avec d’autres huiles essentielles (ravintsara, pin, sapin, citron par exemple)
  • Quelques gouttes sur un mouchoir à respirer
  • En inhalation. Il suffit de mettre 1 à 2 gouttes dans un inhalateur ou dans un bol d’eau chaude. Mettre une serviette pour protéger les yeux. Bien respirer. Eviter de sortir juste après une inhalation et privilégiez de rester au chaud.

Pour éviter les états grippaux : huile essentielle de Ravintsara

Ravintsara aromatisa encore appelé Cinnamomum camphora c’est la référence parmi les huiles essentielles en hiver pour permettre de passer à travers les virus. Car cette huile essentielle est un excellente anti-virale. De plus, elle est aussi anti-bactérienne, expectorante et surtout immunostimulante c’est à dire qu’elle stimule l’immunité. Ses propriétés de décontracturant musculaire en font une huile essentielle de choix pour les symptômes d’état grippal.  Elle contient une forte proportion d’oxydes et en particulier le 1,8 cinéole. Elle peut s’utiliser en voie cutanée, aérienne et également par voie orale.

Voie cutanée :

Peut s’utiliser en préventif et ne pas s’en priver en période d’épidémie ! Et en curatif le plus rapidement possible dès les premiers symptômes : état grippal, frissons, sensation de jambes en coton, larmoiement, yeux qui brûlent…

  • Chez l’adulte, mettre un peu d’huile végétale dans le creux de la main, ajouter 3 à 4 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara. Massage ou friction  sur le thorax, le haut du dos, le long de la colonne vertébrale, sur la plante des pieds. Renouveler 3 fois par jour. Elle peut aussi être utilisée à raison d’une fois par jour en pure prévention quelques jours par mois ou dans les périodes de fatigue car on est moins résistant.

Pas d’utilisation lors de la grossesse et chez les enfants de moins de  3 ans.

A partir de 3 ans, mettre 1 cuillère à soupe d’huile végétale dans une coupelle. Y ajouter 1 seule goutte d’huile essentielle de Ravintsara. Ce mélange servira à la journée entière. De cette façon on est certain que l’enfant n’a reçu en massage qu’une goutte de cette huile essentielle dans la journée. Privilégiez la voute plantaire et le massage du dos plutôt que sur la poitrine. Augmenter progressivement les quantités en fonction de l’âge et du poids de l’enfant.

Voie aérienne :

  • Dans un diffuseur : l’huile essentielle de Ravintsara aromatica peut être diffusée seule ou en association avec d’autres huiles essentielles (eucalyptus radiata, pin, sapin, citron par exemple)
  • Quelques gouttes sur un mouchoir à respirer

Voie orale :

Dans la liste des huiles essentielles en hiver à utiliser pour lutter contre les refroidissements, l’huile essentielle de Ravintsara aromatica peut être utilisée par voie orale. Elle est immunostimulante et permet de mieux lutter contre les microbes environnants.

  • En prévention, prendre 1 goutte par jour pendant 10 jours en période de fatigue, ou en période à risque (collègues de travail ou membres de la famille malades, déplacements, temps humide et froid…).
  • En curatif, dès les premiers symptômes prendre 2 gouttes 3 fois par jour pendant 5 à 7 jours à avaler au milieu du repas dans une petite cuillère avec de l’huile d’olive ou de colza. Eviter les prises avec du sucre comme il est souvent mentionné dans les livres car il est inutile d’en rajouter !

 Pour enrayer les maux de gorge : huile essentielle de Tea Tree

L’huile essentielle de Tea Tree, l’arbre à thé est une référence de choix. Parmi les huiles essentielles en hiver c’est celle qui est notre anti-infectieux polyvalent. Et en plus elle soutient l’immunité. Alors il est inutile de vous préciser qu’elle est indispensable toute l’année car elle est également antifongique (intéressant pour les mycoses). Et utile pour les soins de peau, si vous voulez en savoir plus à ce sujet suivez ce lien. C’est un anti-bactérien puissant, bien supporté et à large spectre grâce aux monoterpénols qu’elle contient. Elle est intéressante pour enrayer les infections bactériennes ou même virales des voies respiratoires hautes et basses : maux de gorge, sinusite, otite, laryngite, pharyngite, bronchite.

Voie cutanée :

  • 3 à 4 gouttes dans une huile végétale en friction sur le thorax, le haut du dos, la plante des pieds
  • Maux de gorge : 1 goutte avec 1 goutte d’huile végétale en application externe sur les amygdales (et pas sur la glande thyroïde). A renouveler 4 fois par jour. Compléter avec la voie orale.

Pas d’utilisation lors de la grossesse et chez les enfants de moins de  3 ans.

Voie orale :

  • En curatif, chez l’adulte, dès les premiers chatouillements au niveau de la gorge, prendre 2 gouttes 3 fois par jour pendant 5 à 7 jours à prendre au milieu du repas dans une petite cuillère avec de l’huile d’olive ou de colza. Certaines angines sont virales et d’autres bactériennes. C’est pourquoi il est conseillé d’associer 1 goutte d’huile essentielle de Ravintsara (anti-virale) avec 1 goutte d’huile essentielle de Tea tree (anti-bactérienne). A renouveler 3 fois par jour. Si vous réagissez dès les premiers symptômes, vous gagnez quelques heures précieuses. Le RV chez le médecin n’est pas toujours immédiat.

Pas d’utilisation lors de la grossesse et chez les enfants de moins de  7 ans. A partir de 7 ans, elle peut être utilisée à raison de 1 goutte matin et soir dans une cuillère à café d’huile d’olive ou de colza soit 2 gouttes par jour.

Voie aérienne :

L’huile essentielle de Tea tree peut être diffusée. Mais son odeur n’est pas très agréable et lest conseillé de l’associer.

Conclusion :

Les huiles essentielles en hiver…  j’espère vous avoir persuadé(e) de les utiliser. Car ces trois petits flacons peuvent vous aider à passer sereinement la saison froide alors pourquoi vous en priver ?

 

 

Sylvie Faliu, pharmacienne naturopathe spécialisée en médecines naturelles

« J’aide les personnes à comprendre et à résoudre leurs problèmes de peau grâce à des conseils de santé globale : cosmétiques naturels, conseils alimentaires, exercices physiques et gestion des émotions »

 

 

 

 

2 Comment

  1. Stephanie says: Répondre

    Bonjour,
    J’aurais voulu savoir ce que vous me conseilleriez pour lutter contre la grippe pour un enfant de 10 ans.
    Merci de votre réponse
    Bonne journée

    1. Bonjour Stéphanie, Vous pouvez utiliser l’huile essentielle de Ravintsara à raison de 2 gouttes dans le creux de la main avec une huile végétale pour frictionner les membres, le thorax et la plante des pieds avec ce mélange 3 fois par jour. Vous pouvez également diffuser l’huile essentielle de Ravintsara dans l’atmosphère à l’aide d’un diffuseur seule ou associée à l’essence de citron par exemple. Si les premiers symptômes apparaissent, utiliser en homéopathie Eupatorium 7 ou 9 CH pour lutter contre les courbatures et Gelsemium 7 ou 9 CH à raison de 3 granules de chaque en alternance à répéter 5 fois par jour.
      Et lui préparer un jus de citron avec de l’eau chaude, du miel et un peu de gingembre. Elle va transpirer et éliminer ses déchets !
      Bon courage

Laisser un commentaire