Quels soins naturels choisir pour la peau de bébé?

Des solutions naturelles pour prendre soin de la peau de bébé

Vous voulez prendre soin de la peau de bébé ? Sa peau est sensible et fragile et vous voulez bien faire. De nombreux produits existent sur le marché et vous ne savez pas comment choisir… Alors lisez la suite vous allez combler la peau de bébé et en plus vous simplifier la vie !

Comprendre la peau de bébé

La peau de bébé a une structure comparable à celle de l’adulte, mais chaque couche est plus fine. En conséquence la peau de bébé est plus perméable et fragile.  En effet, elle n’est pas tout à fait mature car elle est encore en développement. Elle réagit donc plus aux agressions externes et a besoin d’une protection et de soins particuliers.

Le film hydro-lipidique de la surface de la peau de bébé est insuffisant et fragile. C’est pourquoi la peau de bébé est sujette au dessèchement.  De plus, le pH de la peau est moins acide que chez l’adulte. Il diminue progressivement pendant les premiers mois pour atteindre la valeur physiologique normale vers un an (pH 5,5).

La peau du nourrisson est particulièrement sensible aux agressions (microbiennes, physiques ou chimiques). Le rapport surface/poids corporel est 2 à 3 fois plus élevé à la naissance que chez l’adulte. Comme il y a plus de surface, les produits appliqués sur la peau  du bébé sont plus absorbés. Ce qui signifie un risque de toxicité par voie cutanée majorée chez le nourrisson. En particulier, ce risque est favorisé par l’application renouvelée de produits non adaptés sous les couches qui font occlusion, et qui maintiennent des conditions de température et d’hydratation plus élevées.

Pourquoi éviter les produits conventionnels sur la peau de bébé ?

Il découle des informations précédentes qu’ il est indispensable de choisir des ingrédients les plus naturels et les plus neutres possible. Les produits de soin choisis doivent apporter de la douceur et respecter la flore cutanée et éviter tout risque d’allergie ou de toxicité. De plus, le nombre d’ingrédients utilisés dans la formule devrait être réduit au strict minimum.

Quelle offre sur le marché ?

Sur le marché, il existe une offre pléthorique pour les produits de bébé ! Produits d’hygiène rinçables ou non, laits nettoyants, shampooing, lingettes, produits de soin pour le visage, pour le corps, pour le change, des huiles de massages… Ces produits répondent à la règlementation et sont testés. Et ces gammes sont théoriquement spécifiquement conçues pour les bébés. Je suis en complet désaccord avec les compositions chimiques complexes qui règnent sur le marché. Ces produits apparaissent comme très doux… et pourtant leur composition est à souvent à revoir !  Il est vraiment difficile de résister aux arguments marketing subtils et aux slogans des industriels proposant des produits portant des mentions sans aucune valeur ni règlementaire, ni scientifique !

Quels ingrédients dans les produits conventionnels ?

Malheureusement il faut garder le réflexe de retourner l’emballage et lire la composition. La liste des ingrédients est là pour vous informer même si elle est difficile à décrypter. Soyez particulièrement vigilant(e) et retourner les flacons ! Les slogans sont sur la face visible et la composition réelle est notée en petit caractères à peine lisibles à l’envers du flacon… Vous serez surpris(e) de  trouver encore des substances qui n’ont rien à faire sur la peau de votre bébé comme :

  • du méthylisothyazolinone (conservateur qui remplace le paraben) dénoncé par les dermatologues car irritant et allergisant !!! La mention « sans paraben » signifie malheureusement souvent « avec méthylisothyazolinone » pour le remplacer !
  • du phénoxyéthanol utilisé comme agent conservateur, soupçonné d’être perturbateur endocrinien et  pourtant encore utilisé dans les produits cosmétiques dont les lingettes destinées à être utilisées y compris sur les parties intimes de bébé alors qu’il est soupçonné d’être toxique pour la reproduction.
  • des huiles minérales dérivées de la pétrochimie. Elles sont très utilisées en particulier pour leur stabilité et pour leur moindre coût !
  • du sodium laureth sulfate,  tensio-actif qui mousse mais irritant à long terme
  • des PEG en tant que facteurs « humectants » pour prévenir le dessèchement mais irritants, et ils augmentent la perméabilité de l’épiderme. Très polluants pour l’environnement car difficilement biodégradables
  • des parfums de synthèse….

En résumé, des formulations complexes qui donnent la primeur à des composants de synthèse et des ingrédients controversés. Si vous voulez plus d’infos sur le décryptage des cosmétiques suivez ce lien.

Des solutions simples et naturelles pour les soins de la peau de bébé :

Il existe des solutions simples et naturelles pour les soins de bébé. Une astuce c’est de choisir des produits, naturels et le moins transformés possible et se limiter à quelques produits.

Pour la toilette :

Pour laver le corps et les cheveux, il est recommandé d’utiliser un savon saponifié à froid qui respecte les huiles végétales. Par définition, il est  surgras car il est naturellement riche en glycérine végétale. En effet, c’est  un savon très doux , émollient et nettoyant qui permet d’enlever les impuretés bien qu’il ne mousse pas. Pour le bébé, il sera choisi sans huiles essentielles et sans parfum. A utiliser avec de l’eau et une petite éponge naturelle ou des lingettes fabriquées avec des fibres textiles douces en coton bio ou bambou bio.   Elles sont lavables donc réutilisables.

Pour le siège :

Pour nettoyer les fesses de bébé, il est recommandé également d’utiliser le liniment oléo calcaire. En effet, il laisse un film lipidique qui exerce un rôle protecteur évitant la macération dans les couches et le développement de   l’érythème fessier.  Attention toutefois aux liniments préparés d’avance ! Les formules industrielles contiennent un conservateur ou un stabilisateur. Le liniment oléo-calcaire peut être fabriqué par le pharmacien. Vous pouvez aussi le fabriquer vous-même et remplacer avantageusement l’huile d’olive par de l’huile de Sésame qui bénéficie de propriétés antiseptiques. Cette même formule DIY est utilisée pour vous démaquiller !

Pour la protection :

Pour la peau sensible du bébé, privilégier des huiles végétales naturelles, de première pression à froid, non raffinées, et bio afin de limiter l’exposition aux pesticides. Choisir une qualité cosmétique  car elle est meilleure qu’une qualité alimentaire. Les huiles de massage peuvent être utilisées dès la naissance . C’est un moment idéal de partage, de détente et de tendresse avec bébé !

Ces huiles sont fragiles et doivent être conservées à l’abri de la lumière et de la chaleur. L’idéal étant de les conserver au frigo entre les utilisations. Mais bien entendu, avant de les appliquer sur la peau de bébé, prendre le temps de chauffer l’huile entre les mains. Le moment idéal est juste après le bain sur une peau encore un peu humide afin de favoriser son absorption.

  • Huile d’Amande douce :

C’est une des huiles les plus utilisées pour les massages du bébé. Elle est nourrissante, apaisante et adoucissante et calme les irritations. Elle n’est pas facilement absorbée et peut laisser une sensation de gras. Attention à la qualité, car elle est souvent falsifiée.

  • Beurre de Karité :

La tradition africaine est d’utiliser le beurre de karité en massage quotidien ce qui favorise le  lien entre la maman et le bébé. Il est également protecteur pour isoler les fesses de bébé du contact avec les urines et les selles. Comme il nourrit la peau en profondeur, il est particulièrement adapté aux périodes de grand froid.

  • Huile vierge de Noyau d’Abricot :

Elle est nourrissante, régénérante et hydratante et convient très bien aux peaux sensibles. Comme elle est facilement absorbée, elle pénètre assez rapidement. Cette huile est très bien adaptée au massage particulièrement pour les bébés.

  • Huile de Sésame :

Elle lutte contre les irritations et le dessèchement de la peau. En massage pour les bébés, elle protège des érythèmes fessiers.

Pour parfumer bébé :

Les mêmes remarques sont valables pour les « eaux de bébé » destinées à parfumer. Les compositions ne sont pas anodines et surtout inutiles ! Si vous tenez à parfumer bébé, utiliser des eaux aromatiques ou hydrolats. Eau de Lavande, de Camomille, de Fleurs d’Oranger. A utiliser seuls ou en mélange et attention à la conservation.

Néanmoins, comme pour toute substance même naturelle il est toujours possible d’être allergique, c’est pourquoi il est conseillé de faire un test dans le pli du coude. Et si  aucune réaction cutanée n’est apparue au bout de 24h, c’est que le produit convient !

N’hésitez pas à poser vos questions ou à partager vos expériences dans les commentaires en bas de cet article !

 

Sylvie Faliu, pharmacienne naturopathe spécialisée en médecines naturelles

« J’aide les personnes à comprendre et à résoudre leurs problèmes de peau grâce à des conseils de santé globale : cosmétiques naturels, conseils alimentaires, exercices physiques et gestion des émotions »

 

Laisser un commentaire