Le secret pour garder des jambes légères !

Le secret pour garder des jambes légères ! Avoir une vision de santé globale

Le secret pour garder des jambes légères, c’est de ne pas s’occuper que de ses jambes ! En effet, avoir une vision de santé globale  permet d’obtenir de meilleurs résultats.

Les premiers signes d’une mauvaise circulation sont la sensation de jambes lourdes  ressentie en fin de journée et surtout en cas de chaleur. Et la fragilité veineuse peut se traduire également par des jambes et chevilles gonflées, des fourmillements, des varices … Car le sang est soumis à l’action de la pesanteur et est attiré vers le bas ! Mais on n’est pas obligé d’attendre ces signes pour prendre soin de notre circulation.

Comprendre le fonctionnement de la circulation veineuse

Tout d’abord, on peut considérer la circulation sanguine comme un grand réseau de transport composé

  • d’une pompe qui est le coeur,
  • d’artères qui transportent le sang chargé d’oxygène et de nutriments jusqu’aux organes. Et c’est au niveau de la circulation pulmonaire que le sang s’enrichit en oxygène.
  • de capillaires qui assurent la continuité de la circulation sanguine entre les artères et les veines. Et c’est à leur niveau que les échanges entre le sang et les organes ont lieu. Le sang distribue aux cellules l’oxygène et les nutriments et se charge en échange de gaz carbonique et de déchets.
  • de veines dont le rôle est de ramener le sang chargé  de déchets vers le coeur qui l’enverra vers les organes éliminateurs (émonctoires)

Et on en déduit l’importance de facteurs clés favorisant une bonne circulation :

  • une bonne oxygénation pour un sang riche en oxygène
  • des activités physiques permettant de favoriser la circulation veineuse
  • une alimentation saine générant moins de déchets
  • la stimulation des émonctoires visant à éliminer efficacement les déchets

Connaître les principaux facteurs de risque aggravant les problèmes veineux

On retrouve certains facteurs sur lesquels on ne peut pas influencer directement mais qui doivent nous motiver à plus de prévention afin de garder des jambes légères !

  • L’hérédité est un facteur non négligeable. Et le fait d’être issu d’une famille avec des problèmes circulatoires augmente le risque.
  • L’âge : les problèmes circulatoires augmentent avec l’âge 
  • Le sexe : les femmes sont plus touchées que les hommes sans doute en lien avec les bouleversements hormonaux naturels (grossesse, période prémenstruelle, ménopause) ou non  (pilule contraceptive ou  prise de traitements hormonaux) qui favorisent la rétention d’eau et engendrent une mauvaise circulation sanguine. En particulier, la fin de grossesse est une période plus difficile car le bébé peut comprimer l’abdomen.
  • Les facteurs alimentaires jouent un rôle important. Encore une bonne raison de favoriser une alimentation « non encrassante »
  • Le surpoids et l’obésité. Car avec une charge plus importante sur les jambes, le sang a plus de mal à remonter vers le coeur
  • La constipation qui entraine une compression veineuse au niveau abdominal
  • Notre mode de vie : position debout prolongée avec piétinements, position assise prolongée, jambes croisées, sédentarité (limite la circulation sanguine)Mais aussi vêtement serrés et talons hauts qui ne sont pas conseillés.

Adopter la bonne stratégie pour avoir des jambes légères

  • Conseils alimentaires :

Eviter les déchets : Donc réduire les aliments riches en graisses saturées, sucrés, très caloriques, industrialisés.

Privilégier les aliments riches en anti-oxydants protecteurs des vaisseaux (flavonoïdes, caroténoïdes, polyphénols, anthocyanes, vitamine C et E …). La paresse du retour veineux augmente le stress oxydatif : mangez coloré avec fruits, légumes frais et  herbes aromatiques !  Par exemple, les baies  (framboises, cassis, mûres…) sont riches en flavonoïdes qui renforcent et tonifient les tissus des vaisseaux sanguins, ce qui favorise  la circulation.

Penser aux acides gras oméga 3 (poissons gras, huile de colza ou de noix…). Car ils sont d’excellents fluidifiants sanguins.

Diminuer les excitants (alcool, café, tabac…)  et les épices irritantes (moutarde, harissa, chili…)

Consommer des fibres

  • Stimuler les émonctoires

Penser à boire suffisamment d’eau pour stimuler les reins

Stimuler les poumons avec des exercices en plein air afin d’oxygéner

Faciliter les fonctions  digestive  et intestinale grâce aux conseils alimentaires 

  • Pratiquer des exercices physiques adaptés

Tonifier les jambes : En effet, la sédentarité et le manque de muscles dans les jambes réduisent la capacité de remontée du sang veineux. Alors pour garder des jambes légères, on conseille donc la musculation des jambes et des cuisses. Venez voir notre programme pour tonifier et sublimer les jambes.

Favoriser le retour veineux par des exercices qui vous permettront de bénéficier de  la sensation « jambes légères » : jambes à la verticale, chandelle….

  • Penser aux astuces

Eviter la position debout prolongée avec piétinements, la position assise prolongée sinon faire des pauses avec quelques pas,  les jambes croisées en position assise, les vêtement serrés et talons hauts

Finir la douche avec un jet d’eau froide en remontant des pieds vers les cuisses

Utiliser une lotion « jambes légères »

On retrouvera en tête de liste l’huile végétale (HV) de calophylle qui est l’huile circulatoire par excellence, vous pouvez retrouver ses propriétés dans notre article à ce sujet .

C’est une huile qui présente un toucher un peu gras et qui peut donner une sensation de chaleur  sur les peaux sensibles. Si on souhaite diminuer cette sensation, on peut la diluer  avec l’huile de jojoba qui bénéficie d’une excellente pénétration sans laisser de sensation de gras. Si vous voulez en savoir plus sur l’huile de jojoba…. allez lire l’article.

Pour compléter l’action, on peut ajouter l’ huile essentielle (HE) de Cyprès pour stimuler et renforcer la circulation de retour sauf en cas de grossesse et déconseillée chez les personnes atteintes d’un cancer hormono-dépendant ou ayant des antécédents. Dans ces cas ou utilisera les huiles végétales seules.

Voici un exemple de formule DIY facile à réaliser :

  • HE Cyprès toujours vert (Cupressus sempervirens) 3 ml
  • HV de Calophylle 10ml
  • HV de Jojoba  QSP 30 ml

Quelques gouttes du mélange matin et soir en massage sur les jambes en massant de bas en haut.

Essayez ces conseils et partagez vos expériences avec un commentaire.

A bientôt !

 

Sylvie Faliu, pharmacienne naturopathe spécialisée en médecines naturelles

« J’aide les personnes à comprendre et à résoudre leurs problèmes de peau grâce à des conseils de santé globale : cosmétiques naturels, conseils alimentaires, exercices physiques et gestion des émotions »

 

 

Laisser un commentaire