Les huiles essentielles de l’été : les indispensables pour la trousse familiale des vacances !

Les huiles essentielles de l'été : les indispensables pour la trousse des vacances

Des huiles essentielles de l’été à glisser dans la valise ? Alors oui je vous confirme qu’une trousse à pharmacie avec des huiles essentielles vous permettra de disposer de solutions naturelles efficaces pour la plupart des petits désagréments des vacances. Car l’aromathérapie donne d’excellents résultats ! Il suffit de quelques flacons pour être tranquille en vacances.

Voici une liste des indispensables huiles essentielles de l’été à privilégier. Bien entendu ce n’est qu’une trame qui pourra être adaptée en fonction des points faibles de chacun. Mais également en fonction du lieu de vacances et des activités prévues.

Il est très difficile de faire des choix car de nombreuses huiles essentielles présentent des propriétés intéressantes ! En fait pour une trousse de vacances on va miser sur des huiles essentielles polyvalentes pour éviter de multiplier les flacons. De plus, il faut éviter les HE photosensibilisantes, car il faut bannir l’exposition au soleil dans les heures qui suivent leur application. Voici donc mes 5 indispensables qui peuvent couvrir pas mal de situations pour les vacances d’été.

Huiles essentielles de l’été : quelques indispensables

HE d’Eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora)

Si je vous demande de fermer les yeux pour vous faire sentir un flacon d’HE d’Eucalyptus citronné vous serez persuadé(e) qu’il s’agit d’HE de Citronnelle ! En effet l’odeur est proche car elle contiennent en commun du citronellal.

C’est ce qui explique qu’elle peuvent être utilisées l’une comme l’autre pour éloigner les moustiques.

L’avantage de l’HE d’Eucalyptus citronné dans la trousse des vacances, c’est qu’elle est aussi anti-inflammatoire. Elle est antalgique et bénéficie d’une action apaisante sur la peau. De plus elle est anti-mycosique. Elle permet donc d’éviter le développement des champignons. L’été les favorisant compte tenu de la chaleur et de la transpiration.

HE de Lavande aspic (Lavandula spica)

Cette HE de Lavande a une composition bien spécifique avec la présence de camphre. Bien respecter ces précautions d’emploi. Vous pouvez retrouver tous ces détails dans mon article expliquant les différentes lavandes en cliquant sur ce lien.

Dans la pratique, l’HE de Lavande aspic est antalgique et même analgésique. C’est l’HE de référence pour toutes les piqûres.

HE de Lavande vraie ou officinale (Lavandula angustifolia)

Voici une HE incontournable qui peut rendre de multiples services. Grâce à une composition chimique complexe, elle est une véritable panacée avec une polyvalence d’action.

Riche en esters elle sera la référence pour tous les problèmes lié au système nerveux. Apaisante et calmante, décontractante et anti-spasmodique mais aussi cicatrisante et anti-bactérienne.

HE Hélichryse italienne ou Immortelle (Helichrysum italicum)

C’est une HE exceptionnelle. Pour ceux qui doutent encore de l’efficacité des HE c’est celle à tester en priorité ! Certes son prix est élevé mais elle fait des miracles. Elle a une action spectaculaire sur les hématomes. En effet les bleus disparaissent en un temps record. Elle est anti-douleur et même anti-inflammatoire.

HE Tea-tree (Melaleuca alternifolia)

Et voici notre HE antibactérienne de référence car puissante à large spectre. Mais aussi anti-virale et elle stimule notre immunité. Et antifongique. Car elle s’attaque aux champignons et évitent le développement des mycoses.

Bien pratique en vacances. Car l’avoir dans sa trousse de voyage nous permet de réagir vite.

Huiles essentielles de l’été : mode d’emploi

Piqures d’insecte :

En prévention :

Pour éloigner les moustiques, HE d’Eucalyptus citronné (ou HE de Citronnelle bien entendu). Utiliser en diffusion atmosphérique et appliquer sur les parties du corps non protégées quelques gouttes et/ou sur les vêtements (attention risque de tâche si le tissu est fragile !)

En curatif :

Sur la piqûre 1 ou 2 gouttes d’HE Eucalyptus citronné ou/et HE de Lavande vraie pour calmer les démangeaisons. A renouveler. Si la piqûre a été grattée et qu’il y a risque d’infection penser à ajouter 1 ou 2 gouttes  HE de Tea Tree.

Piqûres de guêpe, méduse…

Appliquer le plus rapidement possible 1 ou 2 gouttes d’HE de Lavande aspic. C’est le premier réflexe à avoir pour calmer la douleur. Elle pourra être associée à 1 ou 2 gouttes d’HE d’Hélichryse italienne. Renouveler l’application rapidement puis espacer dès amélioration.

Coup de soleil, petites brulures :

Ajouter quelques gouttes d’HE de Lavande vraie ou de Lavande aspic à une huile végétale (Avocat par exemple) ou un soin réparateur.

Bobos, plaie, choc, hématome :

L’HE de Tea tree peut s’utiliser comme désinfectant des petites plaies. Bien sur il faudra commencer par retirer les éventuels petits cailloux ou trace de terre. Appliquer ensuite quelques gouttes d’HE de Tea tree localement.

Pour éviter les bleus, le réflexe immédiat c’est d’appliquer 2 à 3 gouttes d’Hélichryse italienne localement en massant doucement. Répéter l’application plusieurs fois puis espacer dès amélioration.

Anxiété, agitation, problèmes de sommeil :

Malheureusement il peut arriver d’avoir du mal à se détendre même en vacances ! Peut-être  parce que vous êtes parti(e) après une période de gros stress. Ou encore les vacances ne se passent pas comme prévu avec du bruit ou des problèmes…

Alors penser à l’HE de Lavande vraie. Vous pouvez tout simplement la respirer. Ou encore mettre 2 gouttes sur le plexus et/ou sur les poignets. Et quelques gouttes sur la taie d’oreiller pour favoriser une nuit paisible.

Risque d’infection :

Les différences de température, la climatisation… L’été peut entraîner des problèmes ORL tels que rhinite, pharyngite, sinusite ou encore maux de gorge.

Avoir un flacon d’HE de Tea tree dans sa trousse à pharmacie permet de réagir vite et peut-être d’éviter l’aggravation. Il est parfois difficile de trouver rapidement un médecin disponible en vacances.  Voilà tout l’intérêt de développer le réflexe d’utiliser des HE.

Dès les premiers symptômes, appliquer 3 à 4 gouttes d’HE de Tea tree sur la zone concernée (le thorax, les amygdales…). Renouveler 3 à 4 fois par jour. Et compléter si besoin par une prise par voie orale. Prendre 2 gouttes 2 à 3 fois par jour dans une cuillère à café d’huile d’olive (ou dans un miel liquide ou encore sur un sucre de canne.

Douleur articulaire, musculaire :

Profiter des vacances pour se remettre au sport ou pour s’entrainer un peu trop intensivement est un grand classique. Mais quelquefois, le corps se manifeste. En cas de douleurs articulaires, musculaires, tendinite, sciatique appliquer quelques gouttes d’HE d’Eucalyptus citronné. Il est possible d’y ajouter quelques gouttes d’HE Hélichryse italienne.

Mycoses cutanée :

Il est toujours délicat de se débarrasser d’une mycose « installée ». Mais plus on agit vite dès les premières manifestations et moins on sera ennuyé(e) plus tard.

Appliquer 1 goutte d’HE de Tea tree 2 à 3 fois par jour jusqu’à disparition totale.

Pour les mycoses du pied, appliquer l’HE entre les orteils. Afin d’éviter la macération qui favorise les mycoses, saupoudrez avant un peu de bicarbonate de soude (en remplacement du talc).

Sur la peau, diluer l’HE de Tea tree avec une huile végétale ou un peu de gel d’Aloe vera.

Huiles essentielles de l’été : quelles précautions d’emploi

D’une façon générale, les huiles essentielles sont déconseillées pendant la grossesse et l’allaitement.

Aucune HE par voie orale en dessous de 7 ans.

Sur la peau, des irritations sont possibles pour certaines huiles essentielles si on les utilise à l’état pur. Par précaution, prendre l’habitude de les diluer dans une huile végétale.

Chez le jeune enfant il est possible d’utiliser les HE par voie cutanée. Pour les huiles essentielles de l’été citées ci-dessus, privilégiez les HE de Lavande vraie, de Tea tree et celle d’Hélichryse pour une utilisation ponctuelle. Mettre 3 à 5 gouttes d’HE dans une coupelle d’huile d’amande douce (1 cuillère à soupe par ex). Bien mélanger et utiliser en plusieurs applications dans la journée.

 

Je vous souhaite d’excellentes vacances avec votre trousse à pharmacie contenant des huiles essentielles de l’été !

Et vous ? Avez-vous le réflexe d’utiliser les huiles essentielles ?

 

Sylvie Faliu, pharmacienne naturopathe spécialisée en médecines naturelles

« J’aide les personnes à comprendre et à résoudre leurs problèmes de peau grâce à des conseils de santé globale : cosmétiques naturels, conseils alimentaires, exercices physiques et gestion des émotions »

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire