Fleurs de BACH : un coup de pouce pour mieux gérer nos émotions !

Fleurs de Bach : un coup de pouce pour mieux gérer nos émotions !

Fleurs de BACH

un coup de pouce

pour mieux gérer nos émotions !

Avoir le réflexe Fleurs de Bach c’est utiliser une solution naturelle pour mieux gérer nos états émotionnels qu’ils soient passagers ou chroniques. Une contrariété, de la frustration, un coup de blues….. toutes ces émotions mal gérées peuvent avoir des répercussions sur notre bien-être et en conséquence sur notre état de santé. C’est pourquoi j’ai à coeur de mettre en avant ce réflexe qui nous permet d‘être à l’écoute de nous-mêmes !

Qui est le Dr Bach ?

C’est un médecin anglais des années 1930 qui a  beaucoup observé la nature. Il  a fait une analogie entre les comportements humains et la façon de se comporter des végétaux (apparence, couleur, habitat…). En somme, le génie du Dr Bach, c’est d’avoir mis en avant la « théorie des signatures » en faisant une analogie entre les gestes de la plante et le comportement de la personne !

Comment sont fabriquées les fleurs de Bach ?

Tout d’abord, il est important de rappeler que les plantes sont utilisées dans la tradition depuis bien longtemps. Toutefois, pour la fabrication des élixirs floraux, c’est la façon d’utiliser le végétal qui peut surprendre car c’est une utilisation plus subtile de la plante.

Pour comprendre, il faut préciser que le mode de fabrication de la majorité des élixirs floraux vise à  « reproduire » la composition de la rosée matinale !  C’est pourquoi les fleurs sauvages sont récoltées et déposées dans un bol d’eau de source pure et exposées à la lumière solaire pendant plusieurs heures : c’est la phase de macération. Ensuite, après filtration, on stabilise le produit grâce au cognac qui va jouer le rôle de conservateur. Après dynamisation, on obtient l’élixir-mère.

L’élixir floral sera préparé ensuite en  prélevant quelques gouttes de l’élixir-mère que l’on ajoute dans une base d’alcool en utilisant des flacons de verre teinté pour une conservation à l’abri de la lumière.

Pourquoi les adopter ?

Parce que nos émotions sont l’expression d’une réaction face à une situation. Ainsi l’intérêt des élixirs floraux c’est qu’ils permettent d’harmoniser nos états émotionnels.

Pour le Dr Bach, dans la vraie guérison c’est l’état d’esprit qui importe. C’est dans cette vision de santé globale que le Dr Bach a inscrit les bases de le florithérapie. (Cliquez sur cette citation pour avoir les références d’un de ses livres)  « Ainsi derrière nos maladies, il y a nos craintes, nos anxiétés… » En résumé, la bonne santé d’une personne est liée à sa capacité à être en harmonie avec elle-même et son environnement.

Comment les choisir ?

Tout d’abord, le « premier pas » consiste à identifier la problématique du moment et l’émotion ressentie. Les émotions passagères sont facilement reconnaissables et il est relativement aisé de trouver l’élixir ou les élixirs correspondants. De plus, il est recommandé de s’aider du classement fait par le Dr Bach.  Il a  regroupé les états émotionnels en 7 catégories principales :

  1. peur,
  2. incertitude,
  3. manque d’intérêt pour le présent,
  4. solitude,
  5. hypersensibilité aux influences et aux idées,
  6. découragement et désespoir
  7. souci excessif du bien-être d’autrui.

Pour les problématiques chroniques, il est souvent préférable de faire appel à un thérapeute expérimenté.

Comment les utiliser ?

Prenons les exemples d’une contrariété, d’une mauvaise nouvelle, de la frustration, d’un coup de blues….. En fait, il suffit de quelques gouttes d’un ou de plusieurs élixirs bien sélectionnés pour aider la personne à « neutraliser » ses émotions mal vécues et à mieux vivre une situation donnée.

En pratique, les quelques gouttes d’élixir sont à mettre directement dans la bouche, sous la langue, ou dans un verre d’eau. Et de renouveler cette prise plusieurs fois par jour. Dans les situations aiguës, il est conseillé de rapprocher les prises plutôt qu’une augmentation de la quantité. Cependant, pour les personnes très sensibles ou pour les enfants, il est possible de réduire les prises (1 à 2 par jour).

On utilise généralement les élixirs sur des périodes d’environ 3 semaines. A la fin d’un cycle soit la personne arrête car elle considère que les changements intervenus sont satisfaisants, soit l’état émotionnel a évolué indiquant un nouvel élixir ou un nouveau composé.

En résumé être à l’écoute de ses émotions !

Quelques exemples d’utilisation :

  • J’ai peur d’aller chez le médecin ou le dentiste (c’est une peur précise que je peux nommer) : MIMULUS   (Va me donner du courage)
  • Je suis rêveuse, je vis dans les nuages et j’ai du mal à me concentrer : CLEMATIS (CLEMATITE)    (Va me donner de la présence)
  • Je viens de vivre un choc émotionnel : STAR of BETHLEEM (Etoile de Bethleem)   Va me réconforter

Ne vous laissez plus dépasser par vos émotions et adoptez le « réflexe élixir floral » !

 

Sylvie Faliu, pharmacienne naturopathe spécialisée en médecines naturelles

« J’aide les personnes à comprendre et à résoudre leurs problèmes de peau grâce à des conseils de santé globale : cosmétiques naturels, conseils alimentaires, exercices physiques et gestion des émotions »

 

EnregistrerEnregistrer

5 Comment

  1. Bonjour Sylvie,
    J’ai essayé de trouver (toute seule) la ou les fleurs de Bach correspondant à mes émotions mais je trouve cela extrêmement difficile. J’ai l’impression que quasiment toutes les fleurs me correspondraient et suis donc dans l’impossibilité de choisir…Comment faire pour « hiérarchiser » tout cela?
    Merci

    1. Bonjour Véronique,
      Oui c’est une très bonne remarque et c’est tout à fait normal de ressentir cela ! En fait nous connaissons tous à un moment ou un autre de notre vie toutes les émotions répertoriées par le Dr Bach. En fait en y regardant de plus près, on se rend compte que certaines émotions nous ont juste effleuré un instant, alors que d’autres reviennent systématiquement dans des situations données. Il faut donc bien s’observer et prendre conscience de nos émotions. On peut ensuite se repérer dans les classifications établies par le Dr Bach pour repérer les différents groupes d’émotions.

  2. Bonjour Sylvie,
    En effet, j’ai bien des émotions (sentiments?) récurrentes: tristesse…et un sentiment de culpabilité très fort. J’ai déjà essayé les fleurs de Bach, je ne souviens plus lesquelles…Et d’autres techniques comme l’EMDR, la sophro, l’acuponcture et l’hypnose! J’ai parfois l’impression que mon cas est désespéré. A part ça, tout va bien

    1. Bonjour Véronique,
      Quand on parle culpabilité on pense souvent à Pine qui fait partie du groupe des fleurs pour agir sur les états émotionnels de découragement et de désespoir. Pine (le pin) est souvent la fleur correspondant aux phrases type « c’est de ma faute » ou « c’est moi qui suit responsable ». Elle correspond à des états de culpabilité avec dévalorisation. Et elle est souvent en rapport avec une éducation culpabilisante.
      Je précise qu’il est plus facile d’utiliser seul les fleurs de Bach pour des états émotionnels correspondant à des humeurs passagères plutôt que des schémas « ancrés » qui demandent souvent un entretien avec un thérapeute pour permettre de travailler progressivement. Bon courage.

  3. Bonjour Sylvie,
    Merci pour ce conseil. Ce serait bien, en effet, de progresser avec l’aide d’un professionnel.

Laisser un commentaire